Evolution des stratégies de santé en Afrique subsaharienne : la notion de la performance des systèmes de santé

Des développements importants ont été marqué dans la médecine, puisqu’avec l’apparition de nouvelles technologies comme la physique, l’informatique et le génie biomédical ont beaucoup contribué. Si quelques- unes de ces innovations concernent la thérapie, la plupart viennent plutôt renforcer la décision médicale, parmi lesquelles, il y’a la microscopie optique, le test de diagnostic rapide. Ces technologies sont considérées comme de nouveaux outils de plus en plus efficaces dans la médecine diagnostique permettant une prise en charge adoptée et précoce. En effet, l’introduction du calcul économique permet d’estimer le coût et les résultats des interventions de santé et contribue à une meilleure allocation des ressources qui valorise ainsi certains principes au sein de la population. Ceux-ci se reflètent dans des tentatives de remplacement du terme microscopie optique par le test de diagnostic rapide dans les zones inaccessibles de soins de santé. L’objectif de cet article consiste à étudier l’intérêt économique du test de diagnostic rapide dans les systèmes de santé des pays d’Afrique subsaharienne. Pour mener à bien cette étude, nous étalerons : D’abord une revue de la littérature économique qui permettra de définir les enjeux technologiques en termes de la décision médicale ; Ensuite l’acquisition et la diffusion de cette technologie dans les systèmes de santé en inspirant sur les travaux d’Eeckhoudt et alii (1987 et 2001) ; Enfin en quoi l’usage du test de diagnostic rapide peut-il contribuer à améliorer les déterminants de la performance des systèmes de santé ?
juin 10 @ 17:30
17:30 — 18:00 (30′)

Salle 205

KANOUTE Boula | Sciences Economiques Université de Bourgogne

Copyright 2020 MY WAY EVENT