Méthodes mixtes en médecine générale: comment évaluer l’impact de la crise sanitaire COVID-19 sur les patients diabétiques de type 2 et leur parcours de soins

L’impact de la crise sanitaire COVID-19 sur les patients diabétique de type 2, le contrôle glycémique et l’HbA1c n’est pas connu, avec un désaccord dans la littérature. Les patients atteints de maladies chroniques , comme le diabète, ont rencontré plusieurs difficultés pendant cette époque du pandémie, surtout pour l’auto médication et l’auto gestion. Pour pouvoir examiner l’impact sur le patient il ne suffit pas de regarder les données hospitalières, qui ne prennent pas en compte la totalité du parcours du patient. Pour améliorer le « preparedness » aux situations sanitaires imprévues en médecine de ville, il faut comprendre l’impact sur l’équilibre du diabète, les déviations du parcours de soin des patients, les contraintes environnementales et culturelles sur le patient.

Notre objectif est de mesurer l’impact de la crise sanitaire COVID-19 sur le patient diabétique de type 2 et son parcours de soins et comprendre les effets de la crise COVID-19 à partir de l’exploration de leur expérience vécue sur le parcours de soins, le suivi et la vie avec la maladie des patients suivis en medecine générale en Occitanie, France

Nous proposons une protocole de recherche avec les méthodes mixtes : une étude de cohort rétrospective sur les données de routine en médécine générale : HbA1c (critère de jugement principal), et une étude qualitative phénoménologique pragmatique sur l’expérience vécue de patients, qui consiste à construire à partir des données émergentes (sans indicateurs précis a priori) des catégories conceptuelles de sens, chacune représentant une dimension du phénomène étudié : les effets da la crise covid sur l’expérience vécue des patients DT2.

Nous abordons les méthodes mixtes, qui nous permettront à developper une meilleur compréhension de l’impact de la pandémie sur les patients avec un diabète de type 2 et leur parcours de soins. Cependant, il y a plusieurs défis de la méthode choisit, notamment le type de l’intégration et connexion de phases de recherche, avec une risque de conduire deux études parallèles sans une stratégie précise en amont et sans discussion du point d’interface. Nous discutons comment mieux planifier, conduire et évaluer nos méthodes mixtes, et comment nos résultats pourront guider les futures recommandations pour cibler les patients à risque lors d’un prochain confinement et pour mieux accompagner et adapter les pratiques des médecins généralistes.

juin 10 @ 15:00
15:00 — 15:30 (30′)

Amphithéâtre Rondelet

GRIFFITHS Karolina | DUMG Université de MONTPELLIER

Copyright 2020 MY WAY EVENT