Synthèses en jeu dans l’évaluation, l’amélioration et la valorisation des dispositifs pédagogiques universitaires

Les méthodes qualitatives interrogent la capacité des chercheurs à produire des synthèses significatives, d’un degré de granularité suffisant, permettant d’en envisager la transférabilité. Dans le cadre de la présente contribution, nous étudions, à partir d’une étude qualitative-ethnographique, les différentes formes de synthèses en jeu dans l’évaluation des dispositifs d’aide à la réussite impulsés par la Loi ORE. A partir des données recueillies, en situation, dans le fil de notre action (Remédiation en L1 info-com, au sein de l’UPVM), nous livrons une analyse de nos pratiques de terrain, et nous mettons au jour différents types de synthèses mobilisées dans le cadre de l’évaluation de ce dispositif. En effet, notre analyse permet de pointer : (1) une synthèse d’outils (qualitatifs) de recueil de données (entretien, focus group, bilan pédagogique) permettant de collecter le point de vue des étudiants et ainsi d’initier l’évaluation du dispositif (indispensable à son évolution/amélioration) ; (2) une synthèse d’outils (qualitatifs) d’analyse de données (retranscription d’entretien, catégorisation, codification thématique, analyse de contenu thématique) permettant de livrer un retour d’expérience et une auto-évaluation formelle aux diverses instances institutionnelles requérantes (Programme IDEFI, Direction des Études de notre Université, MESR) ; (3) une synthèse de techniques qualitatives (constitution d’un storyboard pédagogique, d’un journal de bord, de comptes-rendus de séances et de réunions ; analyse de contenu thématique) permettant d’amorcer une réflexion scientifique sur notre dispositif ; synthèse de techniques que nous parachevons par : (4) une synthèse de travaux disciplinaires, permettant de théoriser nos pratiques de terrain et de contribuer ainsi à la valorisation de l’expérience pédagogique par la confrontation fertile de l’enseignement et de la recherche. Plus largement, notre contribution – en pointant quatre formes de synthèses initiées dans le cadre de notre ingénierie – révèle le caractère pluri-synthétique des évaluations de dispositifs pédagogiques universitaires, essentielles à leur amélioration.
juin 10 @ 18:00
18:00 — 18:30 (30′)

Salle 205

MARTY Stéphanie | SIC Université de Montpellier

Copyright 2020 MY WAY EVENT